dimanche 20 octobre 2013

Stage d'été du 25 au 31 août 2018 à St Jacut-de-la-Mer

A 30 mn de St Malo, dans un monastère bénédictin, avec accès direct à la plage...Cuisine réputée, hébergement en chambre individuelle avec sdb....
Etude et pratique des 4 méthodes du Qi Gong de la Sagesse, promenade méditative...

lundi 17 décembre 2012

RENTREE SEPTEMBRE 2018

Tous les cours reprendront à partir du 17 septembre.

dimanche 4 novembre 2012

Stage week-end qi gong et diététique chinoise dans le Tarn et Garonne

Les 3 et 4 octobre 2015 seront consacrés au mariage  du Qi Gong de la femme et de la diététique chinoise.
Pour participer, demander le programme et la fiche d'inscription à carmenfolguera@yahoo.fr

mercredi 27 avril 2011

L'été et notre coeur

Situé au milieu de notre poitrine tout comme le soleil est l'astre central dans le système solaire, le coeur est associé à la joie, au bonheur, à la force.
L'émotion en excès devient exaltation, surexcitation, frénésie, euphorie, autant d'extrêmes qui dispersent l'énergie. Une telle attitude se traduit par la volubilité, l'agitation, la nervosité, l'insomnie, les palpitations. Le coeur est alors comparé à un cheval au galop qui s'emporte.
A l'inverse, une joie insuffisante qu'on peut apparenter à une forme de tristesse affecte les poumons.
Le juste milieu s'exprime par une joie douce et harmonieuse, accompagnée d'un certain optimisme.
Le coeur est lié à l'intestin grêle et aux veines. Son état se reflète sur le teint du visage et s'observe par la parole de l'individu. Il est également associé à la langue, elle-même en relation avec le cerveau, considéré comme un prolongement du coeur. Il gouverne donc l'activité mentale ou shen.
Le coeur est le maître de l'esprit et de la pensée, le siège de nos tendances intellectuelles et affectives, de tout ce qui est d'ordre sentimental et émotionnel. Il est directement concerné en tant qu'organe central par ce qui émane de la conscience, même si chacun des autres organes principaux agit à sa manière sur notre psychisme.
En été, la nature atteint son plein développement, son énergie maximale et le coeur s'active. Profitons de cette énergie abondante pour pratiquer et transcender ou sublimer nos émotions, pour apaiser notre esprit et atteindre la paix intérieure. Harmonisés par la troisième méthode du Zhi Neng Qi Gong, le coeur et l'esprit deviennent un.

mercredi 16 février 2011

Le printemps et notre foie

Le foie est l’organe de la colère. L’irritation, la frustration, le ressentiment, l’emportement, l’impatience,l’exaspération, l’amertume, la rancune, l’indignation l’affectent également.
Quand l’émotion est exprimée, des céphalées et acouphènes peuvent apparaître.
Si elle est refoulée, d’autres symptômes prennent le relais : ballonnements abdominaux, alternance constipation/diarrhée, syndromes pré-menstruels, état cyclothymique accompagné de soupirs, sensations d’oppression de la poitrine, de boule à l’estomac ou à la gorge. A cela peuvent s’ajouter des risques de déchirure musculaire, de tendinite (ou d’atteinte des ligaments et des nerfs), de conjonctivite, de myopie, un état de nervosité et de fatigue.
Directement lié à la vésicule biliaire, le foie gère la circulation de l’énergie et du sang tel un général des armées.
Il se restaure avec des aliments acides, verts et rafraîchissants comme le cresson, le radis noir, l’artichaut…
Pourtant, il est également source de courage et le siège de certaines âmes. Enfin, c’est le producteur des rêves, de l’imaginaire, de la créativité, des élans.
L’exercice 8 de la troisième méthode du Zhi Neng Qi Gong lui est consacré, ainsi que l’enchaînement dénommé « l’anneau du Ciel et de la Terre ».
Avec l’arrivée du printemps et l’émergence de l’énergie yang tout en chaleur et lumière, prenons soin de notre foie.

jeudi 13 janvier 2011

L'intersaison et notre rate

Dans le calendrier chinois, les saisons ne commencent pas aux solstices et équinoxes mais à mi-chemin. Ainsi le premier jour du printemps qui coïncide avec le nouvel an est le 3 février. Chaque saison est précédée d'une période de dix-huit jours ou intersaison. L'ensemble des intersaisons constitue une "cinquième saison", moments privilégiés sur le plan énergétique pour renforcer l'organisme et notamment la rate.
Au niveau des directions cardinales, la rate est reliée au centre (les poumons correspondent à l'ouest, les reins au nord, le foie à l'est et le coeur au sud). Le centre doit toujours être bien équilibré car la rate contrôle l'absorption des aliments tout en transformant et distribuant l'énergie d'un organe à l'autre. La rate est également associée aux fonctions des glandes salivaires et du pancréas et gouverne le système immunitaire.
La rate abrite la concentration de l'esprit, la pensée-réflexion, mais aussi les désagréments générés par l'inquiétude, la rumination, le surmenage intellectuel. Un excès de soucis, un surcroît de pensées lié à des problèmes professionnels ou familiaux... peuvent se traduire par des maux d'estomac, une digestion difficile, une bouche sèche, des dysfonctionnements menstruels, une descente d'organes, une prise ou perte de poids, des douleurs aux genoux.
L'exercice relatif à la rate, issu de le troisième méthode du Qi Gong de la Sagesse, permet d'éliminer des symptômes et de retrouver un certain équilibre.

lundi 6 décembre 2010

L'hiver et nos reins


Dans la perspective de protéger cette partie du corps et de nous initier progressivement à la troisième méthode du Qi Gong de la Sagesse, nous pratiquerons l’exercice des reins en fin de chaque séance.
Les reins et le système urino-génital (les reins gouvernent l’eau) sont associés à l’hiver, à la peur et à ses dérivés (anxiété, frayeur, crainte, appréhension, phobie). Quand elles sont modérées, ces émotions nous aident à réagir face au danger comme un frein devant un péril. Par contre, leur intensité peut générer une forme de paralysie et leur chronicité finit par nourrir l’angoisse. La volonté, le désir, voire l’ambition sont aussi liés aux reins : leur équilibre permet d’aborder la vie avec détermination et confiance en soi.
Siège de l’énergie du Ciel antérieur, source de talent, foyer de vitalité, les reins gouvernent aussi les oreilles (par analogie de forme) et les cheveux sans oublier les os et la moelle.
L’énergie des reins s’amoindrit à la ménopause et s’épuise avec l’âge.
L’objectif de la troisième méthode consiste à préserver nos organes et à rééquilibrer les émotions.